Des nouvelles du chantier

C’est vendredi dernier que le monocoque IMOCA La Mie Câline – Artisans Artipôle devait sortir du chantier mais le programme a été perturbé par les mesures de confinement. Pour raison sanitaire, le chantier a été mis à l’arrêt pendant un temps mais l’activité reprend aujourd’hui au ralenti. 

« On a repris à petite vitesse mais on n’est jamais plus de deux au chantier et on prend toutes les précautions » explique Arnaud Boissières. Dans cette période d’incertitude, le retard est conséquent mais ne met pas en péril la préparation sportive et surtout pas la possibilité d’être au départ du Vendée Globe. Le marin estime qu’une fois les conditions réunies – avec une équipe au complet, à plein temps – il aura besoin d’une dizaine de jours pour finaliser le chantier et permettre au 60 pieds de reprendre la mer. 
 
Le skipper a mis à profit cette période à domicile pour travailler la météo du tour du monde ainsi que la préparation physique. Il a également répondu à de nombreuses interviews pour partager son expérience du confinement. Sur ces trois Vendée Globe, il a tout de même passé 299 jours seul en mer.

About the Author

By matthieu@sillages-communication.com / Administrator on Avr 07, 2020