Dernières Actualités

11/11/2018

➡️ Message du Bord / 11 novembre 15:40 HF « Un bon dimanche à bord ! Je suis passé a vue des Canaries, c’est toujours aussi sympa de passer à côté d'un caillou quel qu'il soit ! Je suis passé cette nuit à Madère et le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai pris cher… c’est mon nouveau slogan depuis 48 heures ! Je retrouve enfin une vitesse « ordinaire » et ça fait vraiment du bien. Comme c’est dimanche, une petite beauté du marin ça fait un bien fou ! Au menu de ce soir, maintenant que j’ai de l’eau à bord : colombo de poulet… Je compte surtout « manger » des milles à mes camarades de devant qui n’ont pas attendu mon escapade touristique de Madères pour filer à l’anglaise ! La musique tourne en permanence pendant ces heures sans vent, dur pour les nerfs, mais c’est la course. Le bateau va vraiment bien, à moi de l’amener là où il faut ! On avance vers la quête de l’Alizé et on est à bloc !!! » Cali #RDR2018 #ToutPropreToutFrais

11/11/2018
Vidéo du bord - Route du Rhum 11 novembre 2018

🎥 Des nouvelles d’Arnaud en direct de @La Mie Câline - Artipôle ! Passage compliqué pour Cali qui enchaine les zones de pétole quand ses petits copains s’échappent. La route est encore longue avec plus de 2300 milles devant l’étrave et Arnaud est plus que jamais motivé ! La bonne nouvelle c’est qu’il y a désormais de l’eau à bord, de quoi bien manger pour mettre encore plus de charbon dans la machine ! #AllezCali #RDR2018 #LeauLairLaVie

10/11/2018
Photos de la publication de Team Arnaud Boissières

➡️ Message du Bord / 10 novembre 8:40am HF « Hello ! Avec ce vent faible, je n’ai pas vraiment dormi cette nuit… Mais quelle récompense ce lever de soleil ! Dans la nuit je me suis coincé le petit doigt dans le rail de grand-voile. Ça fait extrêmement mal, mais Damien Rousseau, le médecin de la course m’a guidé pour soigner ça. Avec le dessalinisateur qui marche quand ça l’arrange, je me suis résolu à boire moins de café et au final ce n’est pas dérangeant. Les dauphins m’ont escorté une bonne partie de la nuit et ça tient plus éveillé qu’un bol de café ! J’ai croisé une guirlande éclairée, un « croisière s’amuse », c’est marrant à voir et surtout à imaginer ce qu’il se passe à bord ! Le décollage à l’Est de Madère est résolument un choix et une obligation. J’investis pour l’avenir afin de revenir sur les trois IMOCA de devant, je rallonge pas mal la route, mais j’espère toucher le vent plus tôt que les confrères. Le climat est agréable et ça me fait du bien. J’ai fait le tour du bateau et réparé deux, trois trucs, mais vraiment rien de grave. Bon week-end » Cali #RDR2018 #OnSeReveilleAvecCali

09/11/2018

MALGRÉ QUELQUES SOUCIS À BORD, ARNAUD BOISSIÈRES GARDE LE MORAL

08/11/2018
Photos de la publication de Team Arnaud Boissières

➡️ Message du Bord / 8 novembre 14:00 « Hello ! Ca tape et ça mouille ! rien de surprenant en soi… Après une journée particulièrement grise hier, un gris de grand Sud, le soleil s’installe enfin. Mais avant le beau temps, car tout se mérite, un énorme grain est venu rincer le bateau au lever du jour, avec de la grêle qui fait mal à la tête ! Un grain de chez grain a plus de 50 nds quand même ! Bateau en vrac et bonhomme aussi, on enchaine les manoeuvres pour remettre tout ça droit. J’ai dû me faire deux, trois bleus supplémentaires. Je ferai le compte de combien j’en ai à l’arrivée ! Après cette étape, la rotation tant attendue a eu lieu et le soleil est arrivé. On glisse Sud-Ouest, j’ai hâte de pouvoir retirer la combinaison et faire sécher l’ensemble vêtements/bateau/skipper. J’ai quelques soucis de dessalinisateur donc je fais pour le moment attention à l’eau, j’y verrai plus clair une fois le bateau à plat. Mon pilote automatique me fait également pas mal de caprices depuis 48h ce qui ne simplifie pas ce début de course. Dans le plus gros de la dépression, j’ai fait le dos rond : harnais, réduction de la toile et préservation du matériel. j’ai perdu du terrain sur Apicil, La fabrique and co avec ma position plus Est, il va falloir rattraper rapidement tout ça, mais je suis satisfait du chemin depuis le départ. Quel début de course quand même ! La flotte n’a vraiment pas été épargnée, cela me rappelle le Vendée Globe 2008, ça fait froid dans le dos. J’espère que Manu et Fabrice repartiront rapidement et une pensée pour nos 3 drôles de dames ! C’est une bonne chose que Yannick soit reparti rapidement de Lisbonne. Je regarde devant, à partir de ce soir une autre course nous attend ! On est là, conscient et motivé ! La vie est belle à bord de La Mie Câline - Artipôle … Enfin dès que nous aurons fini de jouer à saute-mouton ! » Cali #AfondArnaud #RDR2018

07/11/2018
Vidéo du bord - Route du Rhum 7 novembre 2018

🎥 Tout va bien pour Arnaud, actuellement 10e de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe ! Il nous plante le décor à bord de la La Mie Câline - Artipôle après 3 jours de course #AllezCali #RDR2018

06/11/2018

🔵 ARNAUD DANS LE MATCH ! Tout va bien pour Arnaud Boissières à bord de La Mie Câline - Artipôle ! Après un début de course compliqué alors qu’il avait accroché un casier lors des premières heures de course, Arnaud est revenu dans le match. Actuellement 11e de la flotte des Imoca, à 117 milles du leader, La Mie Câline-Artipôle est au cœur de conditions météo très intenses et ne devrait pas tarder à virer de bord, prêt à affronter au mieux une mer très hachée. Il raconte. « Je vais bien, c’est humide ici, assez agité, je suis un peu trempé et on a du mal à tenir dans le bateau. Cette nuit le vent était plutôt irrégulier, environ 30 nœuds établis avec des rafales à plus de 45 nœuds. Au petit matin un grain est passé et pendant quelques heures nous avons eu du vent très très faible ; avec le bateau sous-toilé, dans la houle, ce n’était pas très agréable. Actuellement le ciel est gris, très chargé, le vent souffle entre 25 et 30 nœuds. C’est surtout la mer qui est chaotique et de face, on a 3 à 4 mètres de creux. Mais a priori les conditions devraient se calmer en deuxième partie de nuit, la nuit prochaine. Je vais attendre un peu pour virer, dans environ 35 milles je pense, pour favoriser le passage dans la mer sur l’autre bord ; mes deux collègues Apicil et Newrest Arts et Fenêtres l’ont déjà fait mais cela me semble un peu tôt. Je me suis reposé avant le lever du jour, ce n’est pas désagréable pour attaquer la journée parce que je n’avais pas réussi à le faire hier ! Je grignote également régulièrement pour garder de l’énergie. Malgré mon début de course compliqué et surtout ce casier que j’ai pris la première nuit, je garde le moral. J’ai essayé de ne pas m’énerver, je me suis laissé doubler pour régler le problème en pensant à la course dans sa globalité. C’est rageant mais il ne faut pas se laisser atteindre par un fait de mer, la route est encore longue. J’ai réussi à me refaire, tout va bien à bord, c’est l’essentiel. »

05/11/2018
www.routedurhum.com

Ecoutez Arnaud raconter sa première nuit en mer à la vacation de ce matin

04/11/2018

🔸Alors qu’il entamait une belle remontée, Arnaud a pris un filet de pêche dans sa quille en début de nuit, réduisant fortement sa vitesse avec « un bruit de malade » dixit le skipper. Après plusieurs tentatives de marches arrière, Cali a pu se défaire du filet et a désormais repris la route à pleine allure. #GoArnaud #RDR2018

« 1 of 4 »